Cours Nov2015_Jan2016

Faculté de Médecine

Département de Médecine

Visiter notre Département

Faculté de Médecine

Département de Pharmacie

Visiter notre Département

Faculté de Médecine

Département de Médecine Dentaire

Visiter notre Département

COMMUNIQUES

Avis au étudiants internes et résidents : Exposition et vente de livres
De dimanche 17 à jeudi 21 décembre...
.Lire

Cours Nov2015_Jan2016

 

Cours de 5ème année médecine:


 

Module Télécharger pdf
Appareil locomoteur Fractures du Bassin
Traumatisme du coude
FRACTURES DU FEMUR PROXIMAL
Polyarthrite rhumatoïde
La Sciatique
Arthrites Réactionnelles
La Goutte
Handicap
Connectivites ou maladies systémiques
FRACTURES DE L’EXTREMITE DISTALE DE L’HUMERUS OU FRACTURES DE LA PALETTE HUMÉRALE
COURS PARAPLEGIE
L’algodystrophie Syndrome douloureux régional complexe de type 1
FRACTURE DE LA ROTULE
Fracture des plateaux tibiaux
Osteopathie rarefiante externes
FRACTURES BIMALLÉOLAIRES PR LAZAR
Généralités sur les fractures
luxation traumatique de la hanche
Deviatoin du rachis
LUXATION CONGENITALE DE LA HANCHE
Les spondyloarthrites

Historique de la faculté

La Faculté De Médecine et de Pharmacie d’Alger est l’une des plus anciennes faculté de médecine du continent africain. En effet elle est l’héritière de l’Ecole préparatoire de médecine et de pharmacie d’Alger créée par le décret du 4 août 1857.

Les enseignants se partageaient alors un local situé au 4 de la rue René Caillé (ruelle perpendiculaire à la rue Bab Azoun). Les 1ers cours officiels seront inaugurés le 18 janvier 1859 à l’hôpital Mustapha. Le personnel de l'école se composait alors de huit professeurs titulaires, de quatre suppléants, d'un chef de travaux anatomiques, d'un prosecteur et d'un préparateur. En ce qui concernait les sessions d'examens, l'école était placée dans la circonscription de la Faculté de médecine et de l'École supérieure de pharmacie de Montpellier. Les diplômes que l'école était autorisée à délivrer étaient ceux " d'officiers de santé, pharmaciens et sages-femmes de 2èmeclasse ". Les étudiants autochtones musulmans ayant reçu l'enseignement du degré supérieur dans les écoles franco-arabes étaient admis à l'école sur la production d'un certificat d'études visé par l'autorité administrative et sur l'attestation donnée après examen par le directeur du collège impérial arabo-français. Lire...

 

Publications

AMARA Mourad CHIMIE GENERALE ET ORGANIQUE

415708
Aujourd'hui
Hier
Semaine en cours
Semaine précédente
Mois en cours
Mois précédent
Depuis 03-04-2013
1145
1327
11094
122
20560
122
415708
JoomShaper